Archives pour la catégorie Biography

Biography

English
Français


IN ENGLISH :

Th.A.Yoghill (his real name Thierry Antoine) is a guitarist, singer, writer and painter, born on the 27th July 1967 in Nancy. In 1968, they move to Nantes, where his brother Yves is born.

Thierry begins to play the guitar at 14, but try the bass guitar first. He will have his first experiment in a band as a bass guitar player, at the fall of 1982. He will let down the band very fast to write songs, working on an electric guitar, and then an acoustic guitar. At this time (1983) he discovers Genesis, Jethro Tull and Cat Stevens, who will be his first big influences.

In 1984, his family moves to Avignon, where Thierry has his exams. He composes a lot, with french lyrics first, and then with english lyrics. In 1985, he meets Lucas S. with whom he records occasionally.

They move again in 1987 back to Lorraine, to Lunéville first, then to Nancy. He finds a good job in 1989, as a desktop publishing (DTP) operator, where he stays for 20 years. He writes a lot of songs, staying as guitar-vocals state without having material for recording. His first demos will be recorded in 1995. At this time, Thierry learns to play piano, flute, violin and clarinet. He sometimes records with his friends Didier M., Frédéric P.-J. and Thierry F..

In 2001, he creates the band Yoghill with Didier M. (acoustic guitar) and Cyrille P. (drums), for just a gig. He stops the band and begins to play with Nils Lardé who plays electric guitar.

In 2003, he records the album « Jonisongs », which are covers from Joni Mitchell songs. It will be remarked by Bob Muller from www.jonimitchell.com, and Thierry will go to the Jonifest in 2005 with other Joni Mitchell fans, where he plays « Harry’s house » and « Jericho ». He will also play guitar for other singers.

In 2004, He stops the recordings, and begins to draw and paint. He discovers watercolor, and opens a blog where he shows his new drawings and paintings. However, he continues to play with Nils, and write songs (« Cello » in 2008).

In 2009, he loses his job and finds two other ones. He begins to stop drawing, concentrating on botanic. However, in 2011, he meets Nils’ long time friend, Yves de Gaillande, and they record 14 songs in the summer, that will be on the album « Lights out in Odos », to be released in January 2012. This year, he meets Scott H. with whom he travels in Europe, especially in France and Great Britain.

At the end of 2013, two videos are posted on YouTube (« Cello » and « Jano’s road« ).

Since 2015, Yoghill is composed of Thierry A. Yoghill (guitar, vocals), Nils Lardé (electric guitar) and Frédéric Pierre-Jean (flute, mandolin, ukulele).

Discography :
– Jonisongs (2003)
– Slipstream (2003)
– Lights out in Odos (2012)


EN FRANCAIS :

Th.A.Yoghill (de son vrai nom Thierry Antoine) est un guitariste-chanteur, auteur-compositeur et peintre, né le 27 juillet 1967 à Nancy, d’un père manipulateur en radiologie et d’une mère au foyer. En 1968, la famille déménage à Nantes, où naîtra son frère Yves en 1973.

Thierry commence à jouer de la guitare à 14 ans, mais se passionne au départ pour la basse. Il aura sa première expérience en groupe en tant que bassiste, à l’automne 1982. Il abandonnera bien vite ce groupe pour se consacrer à la composition, en se concentrant sur la guitare électrique, puis acoustique. C’est à cette époque (1983) qu’il découvre Genesis, Jethro Tull et Cat Stevens, qui vont beaucoup l’influencer par la suite.

En 1984, la famille déménage à Avignon, où Thierry y passera son bac. Il développe sa créativité en compositions avec des textes d’abord en français, puis en anglais. En 1985, il rencontre Lucas S. avec qui il enregistrera occasionnellement.

Nouveau déménagement en 1987 où lui et sa famille reviennent en Lorraine, d’abord à Lunéville, puis à Nancy. Il trouve un emploi stable en 1989 d’opérateur P.A.O. (dans lequel il restera 20 ans), et compose énormément de chansons, qui restent à l’état de guitare-voix faute de moyens d’enregistrement corrects. Il faudra attendre 1995 pour que Thierry puisse se lancer dans la création de maquettes plus abouties, sans que celles-ci puissent pour autant faire l’objet d’albums édités. C’est à cette époque que Thierry se perfectionne au piano, et qu’il apprend la flûte traversière, le violon et la clarinette. Il enregistre également de manière irrégulière avec Didier M., Frédéric .-J. et Thierry F..

En 2001, Thierry crée un groupe avec Didier M. (guitare acoustique) et Cyrille P. (batterie), qui n’existera que le temps d’un concert. Il arrête le groupe et c’est à ce moment qu’il décide de se concentrer sur un duo avec Jean « Nils » Lardé à la guitare électrique, peu après avoir perdu son père.

Thierry continue à enregistrer ses maquettes, mais de manière plus sporadique, et enregistre 7 titres de reprises de Joni Mitchell, qui seront remarqués par Bob Muller du site www.jonimitchell.com, en 2003. Cela le conduit à participer à la Jonifest en août 2005, en compagnie d’autres fans de la chanteuse canadienne. Il y chantera «Harry’s house» et «Jericho», et accompagnera d’autres chanteurs à la guitare.

Entre temps, en 2004, Thierry décide d’arrêter les enregistrements, et se met à faire du dessin, activité qu’il avait déjà commencée dès 1986. Il découvre la peinture (l’aquarelle, la peinture digitale et l’acrylique), et ouvre en 2006 un blog consacré à ses illustrations, sous l’impulsion de son ami Jérôme Perrin. Ce blog verra apparaître de nombreux personnages, tels que M. Gaëtan, Paxto, Pygz et Philéas… Il continue néanmoins à répéter avec Nils de manière régulière, et à composer des chansons («Cello» en 2008).

En 2009, Thierry perd son emploi par liquidation judiciaire et retrouve successivement deux emplois en 2010. Il délaisse ses activités artistiques et s’intéresse à la botanique. Cependant, en 2011, il rencontre Yves de Gaillande, un ami de longue date de Nils, qui lui permet d’enregistrer en été avec Nils, et de réaliser l’album «Lights out in Odos» qui paraîtra en janvier 2012. S’en suivit un unique concert en mars, après quoi Thierry décide que la scène n’est vraiment pas pour lui. La même année, il rencontre Scott H., avec qui il va consacrer ses loisirs à des voyages en Europe, essentiellement en France et en Angleterre.

Fin 2013, deux clips vidéos sont postés sur YouTube : «Cello» et «Jano’s Road».

Depuis 2015, Yoghill est composé de Thierry A. Yoghill (guitare, voix), Nils Lardé (guitare électrique) et Frédéric Pierre-Jean (flûte, mandoline, ukulélé).

Discographie :
– Jonisongs (2003)
– Slipstream (2003)
– Lights out in Odos (2012)